FAQ

Questions et réponses les plus fréquentes

Qu'est ce qu'une LED ?

Le sigle « LED » est l'abréviation correspondant en anglais à « light-emiting diode » : « diode électroluminescente », en français. Les écrans LED sont composés de nombreuses diodes électroluminescentes relativement petites et rapprochées les unes des autres. Chaque LED émet trois couleurs - rouge, vert et bleu - qui s’allument ensemble pour créer une gamme de couleurs. Les couleurs se combinent pour créer une image.  

Qu'est-ce qu'un écran LED

Un écran à LED est un écran qui utilise la technologie LED comme pixel pour faire apparaître une vidéo. Les couleurs de cette dernière sont produites grâce à un type de rétroéclairage spécifique. Les minuscules diodes existantes produisant une lumière très intense, l'écran reproduit ainsi les différentes couleurs nécessaires à la retransmission de l'image.

En quoi les écrans LED sont-ils différents des écrans dits “classiques” ?

En remplaçant les tubes lumineux des écrans LCD conventionnels par des diodes, les écrans Led ont réduit leur épaisseur des écrans tout en gagnant en performance. en raison de leur méthode d'affichage Led Screen ont un meilleur rapport de contraste.

Tandis que que les écrans LCD traditionnels sont généralement utilisés en intérieur, les écrans LED offrent l'avantage de pouvoir être utilisés dans pratiquement tous les environnements possibles. Ils résistent à la plupart des conditions météorologiques. En plus d'être résistantes aux changements de température, les diodes d'un écran à LED produisent plus d'éclairage tout en consommant moins d'électricité. Cela en fait une solution plus économique et écologique et, contrairement aux écrans LCD, les écrans LED sont extrêmement durables et peuvent être utilisés pour des projets et événements beaucoup plus vastes. La durée de vie des diodes est estimée à environ 10 000 heures. Un écran LED peut donc rester allumé pendant de longues périodes (généralement de l'ouverture à la fermeture d'un point de vente, par exemple), sans que cela ne pose aucun problème ni coupure.

En outre, l'utilisation de diodes plutôt que de tubes lumineux traditionnels offre une plus grande liberté en ce qui concerne la taille des écrans. Grâce aux LED et, par extension, à la technologie OLED, les écrans deviennent de plus en plus grands, sans que cela affecte négativement ni la qualité, ni la définition des images projetées.  

Quels sont les domaines d’application des LED ?
Les écrans LED peuvent être utilisés pour pratiquement n'importe quel type d'usage. Toute image ou vidéo peut être projetée sur ces derniers. Chez Street Communication, nos ingénieurs sont capables de créer des écrans LED de toutes formes et de toutes tailles, créant ainsi des possibilités d'utilisation infinies. De plus, les écrans LED fonctionnent aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, car ils sont exceptionnellement durables et résistants.

En quoi les écrans LED sont-ils avantageux comparés aux vidéo projecteurs classiques ?
Les vidéo projecteurs traditionnels semblent souvent constituer une solution plus simple et moins chère que les écrans LED, mais ils ne peuvent projeter ni la même qualité d’image, ni la même luminosité que ces derniers. De plus, ils ne sont pas aussi résistants et durables que les écrans LED, ce qui limite grandement leurs possibilités d'utilisation. Pour mieux comprendre ces différences et les raisons pour lesquelles les écrans LED sont plus performants, rendez-vous sur cet article

!

Qu'est ce qu'un Pixel ?

En anglais, le mot « pixel » est la contraction d' « élément d'image ». Les pixels sont des points de lumière qui sont capables de s'illuminer simultanément pour former des lettres, des mots, des animations et des vidéos. Un pixel peut être formé d'une ou de plusieurs LED de la même couleur ou de plusieurs couleurs. Un pixel constitue l'élément le plus petit d'un écran LED (ou mur LED) et peut être contrôlé individuellement. Il peut être éteint ou allumé et ce, à différents niveaux d'intensité.

Qu'est ce que le pas de pixel ?

La pas de pixel correspond à la distance entre le centre d'une LED donnée et la LED qui lui est adjacente . Plus le pas de pixel est petit, meilleure sont la résolution et la qualité d'image de la LED.

Comment l'angle de vision affecte-t-il la qualité de l'image?

Faire le choix le plus pertinent pour votre écran LED peut s'avérer difficile en fonction du contexte de votre projet. L'angle de visualisation dépend de la luminosité de l'écran. Selon l'angle d'observation de l'écran, les couleurs et la saturation peuvent varier et donner un effet de flou à l'image. Pour choisir judicieusement votre écrans, lisez-en plus ici : angles de vue !

Comment le pas de pixel affecte-t-il la résolution de l’image ?

Avant de choisir votre écran LED, vous devez connaître quelques astuces qui vous aideront à prendre la bonne décision. En fonction de la distance de visualisation nécessaire pour votre projet, le pas de pixel de l'écran LED devra constituer le premier élément à connaître. Pour en savoir plus sur le pas de pixel, la résolution et la distance de vision idéale, rendez-vous ici

Qu'est-ce qu'un petit pas de pixel LED ?

Le terme de petit pas de pixel désigne les rangées de LED dont l'espacement entre elles est inférieur à P2.5. Un écran avec un petit pas de pixel aura une meilleure densité de pixels, et donc une résolution d'image plus élevée.

Pourquoi le pas de pixel est important?

Il est primordial d'être bien informé sur le pas de pixel de votre écran LED, car c’est ce qui va directement impacter la résolution de vos images. Plus le pas de pixel sera faible, plus la distance de vision de l'écran sera rapprochée.  

Qu'est-ce qu'un écran LED flexible ?

Un écran LED flexible est un écran qui offre la possibilité aux clients de le personnaliser à la taille et à la forme souhaitées.

Quels matériaux sont utilisés pour les écrans LED flexibles ?

Les écrans LED flexibles sont fabriqués à partir de polycarbonate doux et de caoutchouc, ce qui les rend très souples.

Comprendre le mode de numérisation d’un écran LED

Le mode de numérisation d'un écran mural à LED peut être un paramètre important pour choisir entre plusieurs dalles. Le mode de numérisation a en effet un impact direct sur deux paramètres de votre écran : la perception de la lumière et la consommation électrique. Il doit être associé à un troisième paramètre, le taux de rafraîchissement qui, s'il est élevé, peut compenser un faible taux de numérisation. Il existe plusieurs modes de numérisation : mode statique, 1/2 numérisation, 1/3 numérisation, 1/4 numérisation, 1/8 numérisation, etc.

Qu’est ce que le mode de numérisation d’un écran LED ?

Principe simplifié : chaque microcontrôleur possède un nombre de broches et peut piloter le même nombre de puces LED. Chaque puce gère une ligne de LED. Le mode de numérisation (ou balayage) détermine le rapport entre le nombre de lignes de LED pilotées simultanément, et le nombre total de lignes de chaque module. Prenons un exemple concret : un module de 144 LED est divisé en 12 lignes de 12 LED chacune. Un contrôleur régulera ce module en fonction de l'un des modes de numérisation choisi.

  • Lorsque le module est éteint, aucune LED n’est active. Le contrôleur n’agit pas.scan1-6animemodule-led-eteint-300x298

  • Mode statique : le contrôleur gère toutes les lignes en simultané, et toutes les LED s’allument alors en même temps.module-led-allume

  • Sur le même temps En mode 1/6 scan : le contrôleur gère 1/6 des lignes du module en simultané, ou, comme ici, 2 lignes sur les 12.

Quand il s’agit de nos écrans, toutes les lignes devraient être allumées.

Quand on regarde l'écran à l'œil nu, c'est effectivement l'impression qui s'en dégage. Mais en réalité, cette impression est due à notre persistance rétinienne car en fait, seulement 2 lignes sur 12 sont allumées simultanément. Cependant, le taux de rafraîchissement d'un écran est toujours supérieur à la capacité (vitesse) de perception de notre œil.

Si le taux de balayage était suffisamment réduit, nous ne verrions pas le module allumé, mais nous verrions le défilement séparément des lignes, comme dans cette animation.

    • En mode de numérisation 1/4: le contrôleur gère 1/4 des lignes du module simultanément, c’est à dire 3 lignes sur 12.

    • En mode de numérisation 1/2 : le contrôleur gère la moitié des lignes du module en même temps, soit 6 lignes sur 12.

Comment le mode de balayage d’un écran LED affecte-t-il son rendu?

Luminosité : théoriquement, plus le mode de numérisation d'un écran mural à LED est faible et moins celui-ci est lumineux. Ainsi (théoriquement), un balayage en mode statique est deux fois plus lumineux qu'un balayage en mode 1/2, qui est lui-même deux fois plus lumineux qu'un balayage en mode 1/4, et ainsi de suite. En réalité, il arrive que les fabricants utilisent un mode de balayage élevé dans le but d'être en mesure d'utiliser des LED intrinsèquement moins brillantes, ou de réduire la puissance envoyée sur de bonnes LED. Dans les deux cas, les deux facteurs (mode de balayage approprié mais puissance réduite) peuvent s’annuler.

Consommation électrique : de même, d'un point de vue théorique, plus le mode de balayage est élevé, plus la consommation électrique est importante. Un mode de balayage « statique » consomme deux fois plus qu'un mode 1/2, qui lui-même consomme deux fois plus qu'un balayage en mode 1/4, et ainsi de suite. C'est souvent pour éviter une consommation excessive de modes de balayage trop élevée que la puissance est souvent réduite par les fabricants.

Enfin, même si un mode de numérisation excellent est souvent une garantie de qualité payante mais qui a un coût élevé, ce n’est pas non plus la panacée. L'important est de trouver le bon compromis entre un mode de balayage approprié, un bon taux de rafraîchissement, une consommation électrique raisonnable, et un coût raisonnable.

Projection sur un écran mural LED : un travail préparatoire nécessaire

L'écran mural à LED ne dispose pas d'un équipement standard permettant la diffusion d’images, de vidéos ou d’applications. Un certain nombre d'accessoires sont nécessaires.

Chaque module doit comporter une ou deux cartes électroniques de réception des signaux. Ce sont ces dernières qui transmettent le flux à l’écran dans un format que celui-ci peut comprendre et projeter.

Les cartes de réception doivent pouvoir communiquer avec une carte de diffusion. Ce dispositif doit être ajouté au système existant. Il sert en effet d’interface entre une source multimédia et les cartes de réception en « scindant » l’image globale, et en l’envoyant à chacune d’elles. La programmation de la carte n'est évidemment pas toujours chose facile.  

Si l'image à diffuser ne correspond pas au format de l'écran, un convertisseur doit être ajouté pour résoudre ce problème et adapter le flux à la taille physique de l'écran. Une fois cela effectué, la diffusion sur votre écran mural LED sera parfaite.  

Toujours en amont, pour être en mesure de diffuser des sources hétérogènes, l’ajout d’un multiplexeur permet de connecter les différentes sources qui seront envoyées à la carte de transmission ou au convertisseur.

Chaque accessoire doit être programmé pour fonctionner parfaitement avec l’écran et la diffusion sur l’écran que vous avez choisi.

Ensuite, vous aurez seulement besoin d'une source (appareil photo, lecteur DVD, lecteur vidéo, etc.) pour diffuser quelque chose.

Avec le multiplexeur, vous pouvez connecter toutes vos sources en une seule fois si vous le souhaitez, et par la suite, tout simplement, sélectionner celui que vous souhaitez diffuser. Vous pouvez même passer de l’un à l’autre à la simple pression d’un bouton ou d’une télécommande. Equipé d’une connexion Internet ou d’un décodeur TV, vous pouvez même utiliser votre écran géant comme un home cinéma. Des produits full HD sont disponibles à cet effet.

Un écran LED est-il plus écologique ? L’écran LED a un avantage de longévité par rapport aux autres technologies d’imagerie

Les LED ont une durée de vie de plus de 100 000 heures, ce qui permet une utilisation intensive de ces types d'écrans pendant des années. Si un sous-assemblage tombe en panne, le mur d'images peut être réparé tout simplement en remplaçant un seul sous-assemblage. La réparation peut concerner une source d’alimentation, une carte de réception, voire une simple LED. Simple comme bonjour !

Votre écran n’est pas un produit de consommation courante. Il n'ira pas à la poubelle au moindre problème, et peut être utilisé et réparé au fil du temps.

En termes de consommation d'énergie, un écran mural à LED peut être plus ou moins gourmand en fonction de ses caractéristiques techniques et de son type d'utilisation : en intérieur ou en extérieur, du mode de balayage 1/12 à celui en mode statique, ou encore en fonction du réglage de la puissance des LED. Associé à un capteur de luminosité, il est possible d'adapter cette luminosité à l'environnement où se trouve l'écran, et ainsi de réduire sa consommation électrique. Globalement, un écran mural à LED, avec la même surface, aura une consommation électrique équivalente à celle d’un téléviseur LCD avec rétroéclairage LED, donc, en fin de compte, moins que celle générée par un écran LCD traditionnel et bien moins que celle d'un écran plasma.